Par : Sandie
Publié : 25 janvier 2016

En Bolivie c’est la fête !

Et voilà, après un mois, nous quittons la Bolivie, ravis d’avoir bien pédalé sous le signe de la fête…

Car en Bolivie, nous avons…

fêté Noël et le nouvel an, bien accompagnés de nos nouveaux amis cyclistes et voyageurs.

fêté nos “un an de voyage” : que de découvertes, d’émotions et de coups de pédale… Et oui, au passage, nous avons aussi fêté les 10000 kilomètres de Pino, qui pour l’occasion, a fait grève !!

fêté le Dakar avec notre nouveau pote Sébastien Loeb, derrière les barreaux pour sa conduite trop sportive !

fêté l’arrivée dans nos vies de notre nouvelle et tant attendue tente, plus spacieuse et aérée : enfin, nous pouvons tendre le bras sans se gifler !!

Mais cela a également été la fête des mollets, avec des pentes bien raides et du bon vent de face ! Les Boliviens, admiratifs et curieux, nous ont largement encouragés, en particulier les enfants bien heureux de faire un tour de Pino…

Surtout, nous avons été bien récompensés de nos efforts car la Bolivie restera LE pays où nos mirettes ont été à la fête tous les jours devant la nature dans tous ses états : canyons farwestiques, blancs salars, lagunes enchanteresses, flamands roses, lamas bigarrés, sommets enneigés, déserts arides… 
Une telle richesse des paysages dénote pourtant avec la pauvreté encore grande des habitants, surtout les populations indigènes exploitées pendant des siècles d’abord par les conquistadors, notamment dans la mine de Potosi, ensuite par les étrangers. Mais les choses évoluent positivement (et lentement) car le Président actuel, Evo Morales, est le premier à mettre en place des politiques en faveur des amérindiens.

Et maintenant que la fête continue… en Argentine et au Chili !!

Signé, la Fine Equipe