Vous êtes ici : Accueil > Amérique Centrale : Costa Rica et Panama > Quelques jours de repos à Panama City !?
Par : Sandie
Publié : 23 octobre 2015

Quelques jours de repos à Panama City !?

Après le départ des parents de Sandie, nous ne savions pas trop que faire : reprendre le pédalage pour traverser le Panama et prendre un bateau pour la Colombie ou aller directement en Colombie. Pour une fois, les finances et l’envie (d’éviter la panaméricaine) s’accordent. Départ en avion pour la place forte de Pablo Escobar Medellin depuis Panama City que nous avons rejoint en bus. Petite précision : il n’y a pas de route entre le Panama et la Colombie (les narcotrafiquants veillent au grain !), on a donc le choix entre la traversée en voilier privé (très onéreuse) ou l’avion (avec la low cost Viva Colombia).

Nous décidons de passer un peu moins d’une semaine à Panama City avec une intention, un rêve même : nous reposer tout en profitant des couleurs et saveurs de la capitale panaméenne. Car après trois semaines, sans pédaler certes, mais à promener les parents qui ont, il faut bien le dire, un sacré rythme, nous voulions poser nos valises quelques jours au même endroit et n’avoir même pas à prendre un bus. Notre souhait est exaucé puisque nous trouvons un petit appartement sur air BnB en plein Casco Viejo.
Mais c’est là que le bas blesse et que la chance nous abandonne. Il y a des travaux dans la rue, marteaux piqueurs et tractopelles s’en donnent à cœur joie toute la journée, et depuis très tôt le matin. Et le soir, ce sont nos voisins qui prennent le relais, de façon festive certes, mais cacophonique : c’est à qui mettra la musique le plus fort à coup d’énormes enceintes sorties sur les trottoirs pour l’occasion !

Bref, pas de repos pour les braves cette fois-ci !

Nous apprécions quand même la visite de la ville si contrastée de Panama, entre rues coloniales et nouveaux buildings, entre luxe et pauvreté.

Un petit passage obligé au canal de Panama nous en apprend plus sur l’histoire du pays, d’abord sous domination colombienne, et du canal, qui a appartenu aux USA jusqu’en 1999 !