Vous êtes ici : Accueil > Asie du Sud-Est : Thaïlande, Laos, Cambodge > Au bout d’un mois en Thaïlande du Sud
Par : Sandie
Publié : 2 février 2015

Au bout d’un mois en Thaïlande du Sud

Bonjour à tous !!

En direct depuis Krabi, voici les dernières nouvelles des aventuriers en Pino.

Un mois s’est déjà écoulé depuis le grand départ et nous disons aujourd’hui, après plus de 1000 km pédalés, au revoir à la Thaïlande du sud. Ce fut un excellent choix pour commencer notre périple : de bonnes routes la plupart du temps peu fréquentées, des conducteurs qui nous ont toujours largement évités, de grandes facilités à trouver nourriture et logement. Bref, de très bonnes conditions de pédalage d’autant que la plupart du temps c’était plat. Sauf ces derniers temps où les hostilités ont pour ainsi dire commencé : nous avons grimpé 800 mètres de dénivelé positif à deux ou trois reprises sous un soleil de plomb.
Nous sommes assez fiers de nous et de notre monture. Seules de légères défaillances techniques sont à noter du côté de Pino : une roue légèrement voilée et un frottement du frein arrière. Le tout soigneusement réparé par Thibaud ! Pour ce qui est des pédaleurs, ils sont en pleine forme et attendent avec impatience (et un peu d’angoisse aussi) les montagnes du nord.

Ce que nous avons adoré du sud thaïlandais :

- pédaler sur les routes désertes de la côte Est en bord de plage ou parmi les champs de cocotiers ; nous n’avons pendant plus d’une semaine rencontré aucun touriste !!
- le sourire et la gentillesse des Thaïlandais qui nous encouragent en bord de route, on se croirait quelquefois au Tour de France, Voici une de nos plus ferventes supportrices :

- déguster les nombreuses spécialités locales : Pad Thaï (nouilles sautées aux petits légumes et épices), Masamaan (curry au lait de coco et pommes de terre), soupe de poulet au lait de coco, rotis (sorte de crêpes croustillantes fourrées à la banane et au chocolat). Miam miam ! Heureusement que le pédalage est là pour éliminer tout ça !!
- jouer aux explorateurs dans le parc national de Khao Sok, quoique les sangsues aient été peu appréciées
- les rencontres avec des voyageurs, d’ailleurs souvent des couples français qui nous ont fait partager leur expérience de voyage et qui se reconnaîtront : Les tandémistes Marlène et Olivier notamment, que nous remercions au passage pour cette photo :

Nos coups de cœur :

- dormir sur les “rafthouses”, maisons flottantes sur le lac

- la grotte Nakhon et son temple illuminé
- la jungle et le mini canyoning dans la grotte
- la petite île tranquille de Koh Yao Noi où nous avons pu partir à l’assaut de sa Paradise Beach sur une piste bien bien raide (merci au Pickup qui a assuré le retour)
- Prachuap Kiri Khan et son temple aux singes

Pour la suite, nous allons rejoindre le nord de la Thaïlande en trichant un peu avec l’aide de deux bus afin de ne pas faire la même route dans l’autre sens (et avec le vent de face !). De là nous rejoindrons plus tard le Laos pour ensuite redescendre au Cambodge et finir notre périple sud-asiatique en avril.

Si vous avez déjà voyagé dans les contrées dans lesquelles nous allons pédaler, n’hésitez pas à nous envoyer toute information utile : ce qui est à voir/à éviter, personnes qui pourraient nous héberger et autres bons tuyaux. Et si par grand hasard vous voyagez dans les parages, faites nous signe !

A suivre dans le prochain épisode, la Thaïlande du nord et ses montagnes infernales !
Sandie et Thibaud